Restauration

La Cuisine accueille des chefs de renom

Publié le par l'équipe SIAL Paris - mis à jour le

Plus que jamais en 2018, La Cuisine accueillait des chefs de renom : Yannick ALLENO était le parrain de l'édition 2018, et de nombreux autres grands noms de la gastronomie ont régalé vos papilles en vous proposant une vente à emporter.

Yannick Alléno, parrain de SIAL Paris 2018

Yannick Alléno
Yannick Alléno

©Foucha, Muyard, Dherines

En 2018, la cuisine moderne était aux fourneaux sur le salon incarnée Yannick Alléno, parrain de cette édition. 

Appartenant au cercle très fermé des plus grands chefs de cuisine du monde, Yannick Alléno, enthousiaste et enthousiasmant, consacre sa vie à sa passion et revendique une cuisine française à la fois forte, riche de son patrimoine et ambitieuse dans ses créations. Curieux et exigeant, il se joue des frontières établies et pose les bases d’une nouvelle cuisine, véritablement identitaire : la Cuisine Moderne.

Au titre de parrain, Yannick Alléno a participé au comité de sélection des prix décernés par SIAL Innovation. il a défini un parcours « restauration » et sélectionné des produits présentés par les exposants pour les rassembler dans un panier portant son nom. 

Pourquoi avez-vous accepté cette année d’être le parrain de SIAL Paris 2018 ? 

En tant que chef cuisinier, je crois qu’il est important d’avoir conscience du changement des comportements alimentaires et des nouvelles envies des consommateurs. Ces évolutions sont pour nous de vrais moteurs de création, elles nous poussent à nous adapter, à regarder plus loin. Un salon comme SIAL est une occasion unique de regrouper des professionnels du monde entier autour de cette envie de se réunir, créer et innover pour l’alimentation de demain. Et c’est pour cela que je suis très fier d’être le parrain de SIAL Paris 2018. Cette émulation, les évènements, les rencontres avec les différents exposants en font un salon sans pareil, à la fois convivial et surtout profondément inspirant. 

Un service de vente à emporter

VAE
VAE

©Foucha, Muyard, Dherines

Vous avez pu déguster la cuisine de chefs étoilés et d'un MOF sous forme de plats à emporter emballés par Gault & Frémont.

Ferrandi Paris a accompagné la vente à emporter de La Cuisine, mettant la connaissance et le savoir-faire des étudiants à disposition des chefs pendant toute la durée du SIAL Paris 2018. Aux côtés de leurs ainés, ils ont ainsi eu l’occasion de mettre en pratique la rigueur et l’exigence acquises au cours des années de formation.

  

  

  

Le programme 2018 :

  • Dimanche 21/10 : Nicolas Sale (Ritz Paris**) / Matthieu Garrel 
  • Lundi 22/10 : Sébastien Sanjou (Le Relais des Moines*) / Thierry Dufroux
  • Mardi 23/10 : Mickaël Pihours (Le Gambetta*)  / Romain Gicquel
  • Mercredi 24/10 : Johan Leclerre / Clément Bidard
  • Jeudi 25/10 : Benjamin Lechevallier (Restaurant Origine*) / Thierry Vaissière 

Les chefs qui ont cuisiné pour vous

Nicolas Sale - Ritz Paris

Nicolas Sale

Né dans le quartier Montmartre à Paris, il commence sa formation à 16 ans à L’Ecurie, une table cossue de Seine-Saint-Denis où il a pour coach Freddy Faverot. Il continue à Paris au « Comme chez soi » puis très vite seconde le Chef Jean-Paul Meunier. Etape suivante, les Halles avec le Vaudeville, puis le Bois de Boulogne avec le Pavillon Royal, trois toques au Michelin. S’en suivra La Maison Blanche, Lucas Carton, Potel&Chabot, le Georges V et le Meurice. Il prend son essor de Chef à l’hôtel du Castelet où il décroche la première étoile de sa carrière. En 2009 cap sur Antibes et Les Pêcheurs où il obtient à nouveau une étoile. Et deux saisons plus tard, à Courchevel avec La Table du Kilimandjaro et le K2 qui lui valent cette fois-ci deux fois deux étoiles.

En 2016, il rejoint le Ritz Paris pour y écrire la nouvelle histoire gastronomique de L’Espadon.

Elu chef de l’année 2017 par le magazine Le Chef, il puise à la grande tradition française, pour en donner une interprétation résolument contemporaine.

Ritz Paris - 15 place Vendôme - 75001 Paris

Sébastien Sanjou – Le Relais des Moines
Sebastien Sanjou

Fils de restaurateurs installés à La Mongie, il n’a que 20 ans lorsqu’il décide d’ouvrir en 2002 son propre restaurant et de l’installer dans une ancienne bergerie du 16ème en plein cœur du Var. Il obtient à 31 ans une étoile dans le Guide Michelin en 2013, devient une des Tables Remarquables Châteaux & Hôtels Collection en 2005. Enfin en mars 2014, Sébastien Sanjou est intronisé Maître Cuisinier de France.

Passé par les cuisines de Christian Willer (La Palme d’Or à Cannes) et Daniel Labarère (L’Ambroisie à Tarbes), ce surdoué précoce cultive une passion pour les légumes et les terroirs, essentiellement ceux du Sud. Intransigeant, il choisit des producteurs aussi respectueux que lui des saisons et des qualités, Philippe Auda pour les légumes en général, Pierre Duplantier dans les Landes pour les volailles et une coopérative au Pays Basque pour les viandes de veau, bœuf et agneau.

Le Relais des Moines - Route de Sainte Roseline, 83460 Les Arcs sur Argens

Mickaël Pihours  - Le Gambetta

Mordu de cuisine depuis sa plus tendre enfance, Mickaël Pihours débute son apprentissage sur les bords de Loire. À seulement 18 ans, le jeune homme se familiarise très vite avec le métier et intègre un palace, le Four Seasons Hôtel à Londres. Mais il doit rentrer en France 4 ans plus tard, pour effectuer son service militaire. Après une très brève expérience culinaire à Paris, il rejoint la région des Pays de la Loire, où il officie à l’abbaye de Fontevraud de 1996 à 1998. Il part ensuite exercer son art à Amboise, dans un restaurant 2 étoiles, le Choiseul. Il intègre ensuite la brigade de Laurent Saudeau au Manoir de la Boulaie comme second, le chef étoilé décrochant une nouvelle étoile, seulement 1 an après son arrivée… En 2006, il réalise son rêve de posséder son propre restaurant, Le Gambetta, qui existe depuis 1945 à Saumur. Gratifié d’un « bib gourmand » par le guide Michelin début 2007, il progresse encore pour obtenir en 2010 sa première étoile.

Le Gambetta - 12 Rue Gambetta 49400 Saumur

Johan Leclerre - La Suite
Johan Leclerre

Johan Leclerre, rochelais, est petit-fils et fils de pêcheur : sa vocation pour la cuisine née des moments de retrouvailles en famille au retour des campagnes de pêche. Il commence son parcours gastronomique en travaillant avec Gérard Cagne, Pierre Gagnaire, Jean-Michel et Michel Lorain, Pierre et Michel Troigros, puis au Louis XII d’Alain Ducasse. En 1998 il s’installe à Aytré Plage, il y construira un complexe : La Maison des Mouettes, composé d’un Hôtel de luxe, d’un restaurant Gastronomique, et d’un bistrot : le Version Original.

En 2007, il ouvre son deuxième bistrot « le Café du Parc ». Il sera contraint de quitter La Maison des Mouettes en 2010 à cause de La tempête Xynthia. Après cette perte, Stéphanie & Johan se réinstallent au cœur du Quartier historique de La Rochelle avec le nouveau restaurant « La Suite ». Il s’agit d’un concept « La Gastronomie accessible à Tous ».

La Suite - 15 rue de la Chaïne, 17000 La Rochelle

Benjamin Lechevallier - Restaurant Origine
Benjamin Lechevallier

Après avoir fait ses armes dans de grandes maisons comme le Plaza Athénée, la Maison Blanche, Hyatt Vendôme, Benjamin Lechevallier a ouvert son propre restaurant Origine en 2010 et obtenu un an plus tard son étoile.

Choix de Coeur pour lui qui a grandi entre Paris et Franceville, il a décidé de s’installer à Rouen. Il a tout de suite été captivé par cette ville aux mille facettes.

Origine, c’est une cuisine moderne, sincère, tournée vers nos produits. L’équipe veille à revisiter toutes ces saveurs naturelles pour les sublimer, les faire sursauter pour que nos moments parmi eux deviennent précieux, unique.

Restaurant Origine - 26 rampe Cauchoise, 76000 Rouen

Matthieu Garrel - Le Bélisaire
Matthieu Garrel

Matthieu, originaire de Bretagne, décide après avoir obtenu son diplôme de partir en Angleterre où il va travailler pour un triple étoilé puis pour le premier relais châteaux du pays. Après son service militaire passé en tant que cuisinier sur un bateau de la marine nationale, il revient en Bretagne et officie à Plancoët. En 1994, il vient sur Paris et travaille pour Gérard Besson puis chez Pote&Chabot avant d’être nommé Chef des Yachts de Paris.

En 2001, Matthieu souhaite se lancer dans l’aventure et il déniche le Bélisaire où il développe sa propre cuisine axée sur le produit avec pour objectif de donner du plaisir à ses clients. Il aime mettre en avant les produits de sa région la Bretagne mais pas seulement tant que ces produits sont frais, de saison et qu’ils peuvent apporter un plus dans l’assiette.

Le Bélisaire - 2 rue Marmontel, 75015 Paris

Thierry Dufroux - Le Belhara
Thierry_Dufroux

Thierry s’est formé dans les plus grandes maisons auprès de Bernard Loiseau, Michel Rochedy, Michel Guérard, Alain Ducasse. Il a également œuvré au Palais de l’Elysée sous F. Mitterand. Fort de ses origines basques, il ouvre le Belhara en 2013 et y associe la cuisine de tradition avec de la cuisine moderne. Thierry met un point d’honneur à se fournir chez les meilleurs fournisseurs afin de proposer une cuisine précise, généreuse et soignée.

Le Belhara - 23 rue Duvivier, 75007 Paris

Romain Gicquel - La Ferme de Voisins
Romain Gicquel

Romain Gicquel est en cuisine dès l’âge de 15 ans, à l’ouvrage pendant les repas de famille depuis sa plus tendre enfance. Son premier apprentissage, le conduisit au coeur de Versailles sur la place du marché même où il put se voir confier très rapidement la charge des achats de produits frais au petit matin, la qualité et le choix des produits est pour Romain Gicquel un élément essentiel pour un rendu optimum de la cuisine française. Jeune apprenti, il poursuivra sa formation au Club de Direction chez Cartier comme chef de partie durant 4 ans.

Le chef du Club de direction Cartier, Jérôme Gueguen, lui proposera de travailler chez LADUREE le temps de l’ouverture du Retiro. Par la suite, Romain Gicquel décidera d’intégrer un établissement à taille humaine de belle réputation gastronomique La Ferme de Voisins. Il ne manquera pas l’opportunité de travailler au Domaine du Verbois. C’est tout naturellement que son ancien chef et patron de La Ferme de Voisins le contactera pour reprendre son établissement et qu’il deviendra à son tour chef et patron à l’âge de 24 ans.

La Ferme de Voisins - 4 rue de Port Royal, 78960 Voisins-le-bretonneux

Clément Bidard - Le Saint Lazare
Clément Bidard

Après avoir obtenu son BTS hôtelier, ce jeune Chef âgé de 24 ans a fait ses armes à l’Auberge du Père Bise à l’Hôtel Royal d’Evian puis dans des palaces en Suisse, Genève, Montreux et Lausanne. Il a alors décidé de venir sur Paris et a travaillé au Jules Verne chez Alain Ducasse avant de devenir le second d’Hervé Rodriguez au MaSa, restaurant une étoile. Il a alors décidé de retrouver le restaurant familial le « Saint Lazare » dans l’Ain. Restaurant étoilé durant 10 années, son objectif est de reconquérir cette étoile perdue.

Avant tout le produit, les herbes aromatiques de leur jardin, des producteurs locaux. Soucieux du « fait à la maison », Clément fait son propre pain qu’il accorde en fonction des plats et pour être vraiment en accord avec les saisons, la carte change tous les deux mois afin d’avoir les produits au meilleur de leur saison.

Le Saint Lazare - 01400 L'Abergement-Clémenciat

Thierry Vaissière - Le 122
Thierry Vaissière

Originaire de Béziers, Thierry Vaissière a été marqué dès l’enfance par la joyeuse ambiance des dîners organisés par sa famille. Découvrant très tôt la gastronomie, le jeune homme obtient ses CAP, BEP, BAC Pro de cuisinier par l'apprentissage. Le jeune chef monte à Paris pour se parfaire et intègre les cuisines d’Alain Senderens. Thierry Vaissière en gardera l’amour des beaux produits de saison et la précision du geste, et des mélanges très subtils de saveurs.  Il intègre ensuite les cuisines du Drouant et de la prestigieuse Tour d’Argent tout deux également étoilés. Plus tard, il s’envole pour l’ouverture de Paris Las Vegas Resort Hotel.  Il rejoint ensuite les Frères Pourcel trois étoiles au Jardins des Sens pour reprendre la Maison Blanche à Paris. 

Après 10 ans de travail et ayant était élu « Meilleure Table d’Affaire au Monde » par le magazine américain Forbes, il décide de se challenger et de reprendre les cuisines du Sofitel Paris le Faubourg. Reconnu pour sa cuisine d’inspiration Sud, il est aujourd’hui à la direction de la Maison de l’Amérique latine, en plein cœur du quartier Saint Germain.

Ayant participé en 2008 au restaurant MB Fès, il est toujours le chef de ce restaurant des plus moderne du Maroc.

Le 122 - 122 rue de Grenelle, 75007 Paris